Calme

Il est d’un calme olympien.

Imperturbable, de marbre.
Les Grecs pensaient que les dieux étaient au-dessus des nuages au sommet de l’Olympe, la plus haute montagne de Grèce. Ces dieux vivaient donc dans un endroit sans intempéries, extrêmement paisible, dans le calme et le bonheur.
C’est ce calme, appliqué aux humains, qui est à l’origine de l’expression.

Cul

Croyez-moi sur mon honneur!
Je dis et je maintiens qu’en matière de torchecul il n’y a rien de tel qu’un oison bien duveteux, pourvu qu’on lui tienne la tête entre les jambes.
Car vous sentez au trou du cul une volupté mirifique, tant par la douceur du dit duvet, que par la chaleur tempérée de l’oison.

(François Rabelais)