Tombe

J’ai été pendant toute ma vie tellement infect avec mon entourage que mon testament stipule de placer un crachoir sur ma tombe.

(Choupinet)

Publicités

Travail

Ce mot provient de deux mots latins: « tripalium » et « trabicula », désignant tous deux des instruments de torture pour faire avouer les gens.
Il y a deux mille ans, le travail était l’asservissement réservé aux esclaves.
Le changement s’opéra lors de la révolution industrielle et lors des deux guerres mondiales.
Aujourd’hui, travail ne signifie plus torture ou douleur mais plutôt réussite et accès à la consommation. Sans travail, on passe pour un esclave de la fainéantise.

Trousse

Etre aux trousses de quelqu’un.

Etre à la poursuite.
Au XVIIe siècle, trousse est une sorte de pantalon. Etre comme attaché au pantalon d’un autre, le suivre de très près.
La trousse était aussi un petit paquet que l’on attachait sur la croupe des chevaux. Quand un cavalier était très près d’un autre, il était à ses trousses.

Tic

Tics de langage qui banalisent la conversation:

  • Non mais allo quoi! – exprime le n’importe quoi d’une situation.
  • Etre au taquet – avoir atteint son maximum.
  • Au jour d’aujourd’hui – triple pléonasme: « huy » veut dire au jour présent.
  • Que du bonheur!
  • Tout à fait! – remplace l’insuffisant « oui »?
  • J’dis ça, j’dis rien.
  • En fait – premier tic des enfants.
  • Trop bien! surintensif à la place de « très »
  • Juste! – maladie de la justouille.
  • C’est clair! – maladie de la céclérite.
  • Revoir sa copie.
  • Faire son deuil.
  • Ou pas – maladie de l’oupalgie.
  • A la limite.
  • Quelque part.
  • J’veux dire… – manque de confiance dans son propos.
  • La cerise sur le gâteau – image parlante qui vient de « cherry on the cake ».
  • Faire bouger les lignes – agir afin de changer les choses.
  • Et voilà – du verbe « voir » et de l’adverbe « là », coupe court à toute discussion.
  • C’est une vraie bonne idée – amplificateur pour donner plus d’emphase.