Branle-bas

Branle-bas de combat.

Remue-ménage, agitation désorganisée.
Expression empruntée à la marine. Les « branles » désignaient les hamacs qui faisaient office de lits aux marins. Au « branle-bas », il fallait décrocher son hamac et nettoyer le bateau. Le « branle-bas de combat » était un signal lorsque le bateau allait être attaqué.

Publicités