Ecriture inclusive

La «nymphomane» serait une «femme trop désirante». Mais on ne peut pas dire un nymphomane à cause de l’étymologie de ce mot. Formé de l’élément nympho – du grec «numphé», jeune fille en âge d’être mariée – et de manie – du grec «mania» – folie, fureur.

Misogynie

Les femmes sont à l’origine de l’adultère, de la prostitution, de l’infanticide.
Ces crimes et délits trouvent leur explication dans un dévoiement de la nature féminine auquel nul ne peut remédier. C’est à l’homme d’éduquer la femme, naturellement malfaisante. Il doit en faire sa créature, maîtresse d’un unique royaume: son foyer.

(Jules Michelet – 1859 – politicien de gauche)

Vérité

La vérité est au fond du puits.

Rien n’est plus difficile à découvrir que la vérité.
Le poète la fait apparaître comme une belle femme qui dévoile ses charmes en jaillissant de l’onde obscure d’un puits, dénonçant tout à coup le mensonge et l’imposture.